Refroidir à l’air et non avec de l’eau

Pendant la torréfaction, le café crée une très grande quantité de gaz (19 litres/kg). Ces gaz sont comprimés (jusqu’à 20 bars de pression) dans les cellules du café qui vient d’être torréfié et contiennent tous les arômes : refroidir avec de l’eau signifierait les disperser parce que l’humidité ouvre les pores des cellules, les laissant ainsi s’échapper. Nous voulons préserver tous nos arômes pour votre palais : c’est pour cela que nous refroidissons à l’air. Quelquefois, le café prend feu... mais cela fait partie des risques du métier !