Au moins 9 origines pour le « goût Amici »

Nous offrons un mélange unique, le mélange Amici, qui est toujours le même dans ses caractéristiques organoleptiques partout dans le monde parce que nous pensons que ce mélange représente le plus haut niveau d’excellence que nous sommes en mesure d’obtenir.

Mais pour maintenir la constance olfactive et gustative typique de notre mélange, nous devons continuer sans cesse de le recomposer, souvent plusieurs fois par jour, au fur et à mesure que les lots que nous utilisons se terminent. De 6h à 7h32 du matin, il peut y avoir une « recette », mais ensuite, à cause du manque d’un des éléments, nous devons « refaire » la recette, en gardant toujours le même objectif : mélanger les différentes origines de façon à obtenir toujours le « goût Amici » habituel.

Pour faire cela, il est nécessaire d’avoir à disposition de nombreux lots avec des caractéristiques bien différentes qui, une fois mélangés, atteindront le même résultat organoleptique. En moyenne nous utilisons au moins 9 origines différentes, du Brésil très classique jusqu’au Mexique, de l’Éthiopie à la Tanzanie et de l’Inde au Vietnam (je ne le savais pas moi-même jusqu’à il a quelques mois, mais ce pays produit des Arabicas stupéfiants).

Chacun de ces pays, grâce à la diversité des terroirs, a des caractéristiques organoleptiques très différentes : il suffit de goûter nos Monoarabicas pour comprendre à quel point ces différences sont importantes.

Savoir utiliser ces différences pour créer la constance du « goût Amici » fait partie du savoir-faire de nos mélangeurs/torréfacteurs, qui naît d’une expérience souvent transmise de père en fils.